Pierres à cupules, gravures et néolithique de nos montagnes

Pierre de Feissons sur Salin


   Sommaire

    Localisation et photos
    Nouvelles photos
    Vidéos
    Détails des gravures
    Différentes étapes de gravage
    Ancien relevé
    Mon avis



Feissons-sur-Salins1.jpg

Feisson-sur-Salins4.jpg
Plan d'accès depuis le Villard de Feissons sur Salin


Feissons-sur-Salins
La pierre est en pente légère orientée vers la vallée.

Localisation

Position : Village de Feissons sur Salin, Tarentaise, Savoie, France
Altitude : 1150m
GPS :
45,474601 - 45° 28' 28,57 N
6,544313 - 6° 32' 39,53 E

La pierre semble être dans sa position d'origine, quoi que un peu plus penchée. On le constate du fait que certaines cupules sont creusées en corrigeant l'angle naturel de la pierre et elles ont bien conservées leur position. Cela pourrait indiquer aussi que ces cupules étaient faites pour contenir un liquide ou en tout cas quelque chose qui avait besoin d'être à l'horizontal. Une croix a été ajoutée récemment en bas à droite elle ne figurait pas sur les relevés antérieurs datant des années 60.


Feissons-sur-Salins

Feissons-sur-Salins

D'autres pierres avec quelques cupules isolées sont à proximité.


Feissons-sur-Salins

Feissons-sur-Salins

Dont une beaucoup plus bas en dessous du chemin.


Feissons-sur-Salins

Feissons-sur-Salins

Feissons-sur-Salins

Deux petites pierres parallèles en avant de la pierre principale semblent marquer un axe.


Feissons-sur-Salins

Feissons-sur-Salins

Dans le bois à droite de la pierre un alignement de pierre (plusieurs dizaines en désordre) marque peut-être un autre alignement avec la pierre principale sur une vingtaine de mètres. Pour les voir, il faut s'enfoncer un peu dans le sous bois.


Feissons-sur-Salins
Feissons-sur-Salins

Voici sur les photos la boussole pour l'alignement de la pierre principale. Le plateau devait à l'époque être encore plus dégagé qu'actuellement. Le petit bois qui entoure la pierre actuellement ne devait pas exister. Ce plateau qui présente un grand pâturage avait pu attirer les pasteurs de l'époque pour y faire paître leurs animaux, probablement caprins ou ovins, ou de passage lors des montées vers les alpages. La vue depuis cette position est très intéressante elle domine les villes actuelles de Moûtiers et de Salin et on aperçoit le passage en direction d'Albertville cela en fait une position de surveillance intéressante. Un autre point de vue est intéressant en direction de la vallée de Méribel, on est juste dans l'axe de cette vallée. La position en hauteur du site lui permet de voir une horizon assez dégagée avec au loin des chaines de montagnes.

Feissons-sur-Salins

Cette position est intéressante pour observer les positions des étoiles aux couchés et levés de soleil, la vue est suffisamment dégagée dans la direction des vallées et des sommets. Au moment du coucher de soleil le 20 mars 2015 vers 21h on avait par exemple un alignement très intéressant. Soleil, Lune, Uranus, Mars, Vénus, Pléiades se suivaient au coucher du Soleil. C'est peut être ce type de repères, ces moments particuliers, que les utilisateurs de cette pierre recherchaient. La position des Pléiades qui réapparaissent dans la nuit après 6 mois marquent le début de la période chaude. Pour ces peuples de pasteurs, cela marque le signe du début de l'accès aux sommets, de la transhumance vers les sommets herbeux vers les cols. Pour les cultivateurs c'est le signe des débuts des semailles.

Feissons-sur-Salins

Par devant, la pierre se dévoile et se laisse admirer, mais son utilisation pouvait être par derrière au-dessus en direction des alignements et des vallées.

Feissons-sur-Salins

Peut-être un maître de cérémonie à l'arrière et des témoins devant. Ou plus simplement des bergers en attente des signes du ciel pendant plusieurs jours ou semaines, pour annoncer la bonne nouvelle tant attendue par la communauté. Reste à comprendre ces signes gravés et son utilisation.


Feissons-sur-Salins


Certains des motifs en forme de croix font penser à des chariots vus de dessus ou plus probablement à une symbolisation de personnages, certains avec un arc, ils ne sont pas courants. Je n'en ai pas trouvé de semblables sur d'autres pierres similaires, sauf peut un au col de la Vanoise sur un rocher. Beaucoup de pierre à cupules n'ont pas de motifs annexes, c'est probablement décoratif ou un ajout ultérieur ? Ces lignes de dessins joignent les cupules, ils pourraient avoir été fait par d'autres personnes que celles qui ont gravées les cupules, à des moments différents. Il faudra des études plus poussées pour analyser tout cela.


Feissons-sur-Salins

Feissons-sur-Salins

La pierre principale semble cassée sur certaines bordures. La seule bordure qui soit arondi est celle du haut, les autres sont toutes le résultat de cassures antérieures aux copules. Celle d'en bas à droite est la plus récente.

Retour au sommaire

Nouvelles photos

Feissons-sur-Salins

 


Feissons-sur-Salins

Sur cette vue on voit la pente de la pierre.



Vidéo de la pierre filmée par drone.
Télécharger cette vidéo



Vidéo des paysages autour du site filmée par drone.
Télécharger cette vidéo

Retour au sommaire

Détails des gravures

Un ou deux motifs de cupules faisant penser aux Pléiades sont visibles, vu sur photos avec pierre mouillée.

Feissons-sur-Salins1.jpg










Feissons-sur-Salins1.jpg










Feissons-sur-Salins1.jpg

Feissons-sur-Salins1.jpg

Plusieurs dessins en formes de croix font penser des sortes de chariot vue de dessus. Mais l'arc sur l'une des croix nous laisse penser qu'il s'agit plutot du symbolisme de formes humaines. Cette forme reste assez rarre dans les sites de cette époque.


Feissons-sur-Salins1.jpg

Feissons-sur-Salins1.jpg

Feissons-sur-Salins1.jpg

Feissons-sur-Salins1.jpg
D'autres signes sont plus dificiles à interpréter.

Feissons-sur-Salins1.jpg

Ce signe qui fait penser à une tête de mort (pour notre regard) est le signe le plus currieux, je n'en ai pas vu d'équivalent pour cette période.
Le tour est superposé à des traces de dessin antérieurs plus effacés. Il est peut être récent, il n'existe pas sur un relevé ancien mais qui n'avait par relevé tous les détails.


Feissons-sur-Salins1.jpg

Ce signe qui représente aussi un personnage est plus classique, sa particularité ce sont les bras vers le bas. Des cupules forment comme un arc au dessus.


Feissons-sur-Salins1.jpg

Feisson-sur-Salins10.jpg


Retour au sommaire

Etapes des gravures

Les dessins semblent avoir été réalisés dans un temps différent après les cupules. Ils s'appuient peut être pour leur tracés sur les cupules qui servent en bout ou le long. Les cupules ont été réalisées ou finalisées par frotements les trais aussi. On peut voir sur la croix récente ajoutée, que les trais de celle-ci obtenus par martellement au burin, sont très diférents.

Il semble y avoir plusieurs phases de gravures, la phase la plus ancienne semble correspondre au creusement des cupules, peut être suivi rapidement du creusement de rigoles entre certaines d'entre elles. On ne sait pas si ces cupules ont été creusées en plusieurs fois ?


releve_feisson.jpg
releve_feisson.jpg

En suite des phases correspondraient à des gravures antropomorphes assez simples. Leur association directe avec certaines cupules laisse penser que ce motif est contemporain des gravures des cupules. L'arc de cupules qui entoure le haut de cet antropomorphe le caractétérise, c'est assez explicite. Cela le valorise lui donne une sorte de caractère sacré.


releve_feisson.jpg
releve_feisson.jpg

Et enfin les dernières phases correspondraient aux cruciformes potencés et au crane, ces derniers styles sont assez différents des précédents et ont probablement été réalisés bien après, probablement par des personnes différentes. Ces trois cruciformes potencés, sont répartis sur la pierre d'une façon particulière, il y en a un central et deux répartis de chaque coté avec des angles similaires de 25 à 30° environ chacun, ces angles étants proches de ceux des bord de la pierre. Une autre des caractéristiques de ces trois cruciformes qui les démarques des autres modifs c'est la rectitude des traits.
Ce signe qui nous fait penser à une tête de mort (pour notre regard) est le signe le plus currieux et enigmatique de cette pierre. Je n'en ai jamais vu d'équivalent pour cette période. Il joue avec des cupules préhéxistentes. Peut-être rapporte t'elle cette pierre avec un culte des morts et la proximité d'une tombe. Les cupules sont parfois associées au culte des morts.


releve_feisson.jpg
releve_feisson.jpg

Retour au sommaire

Ancien relevé


Ancien relevé de la pierre, qui permet de voir les dessins originels.


releve_feisson.jpg

Retour au sommaire

Autres gravures similaires

Ces dessins de personnages en forme de croix sont assez caractèristiques et peu courrants.
Des croix simples on en trouve en Suisse, en région parisienne, dans les cévennes,...
Par contre des croix avec des traits en bout c'est beaucoup plus rare.


En Italie commune de Traversella (TO) sur la Roca de Tino dans le sector C du chemin CHL-ANM7, des gravures assez similaires comportent des personnages en croix. Ont y retrouve aussi le personnage avec les bras vers le bas.



anm7_1.jpg
(photo A. Arcà - GRCM 1995)

Une autre pierre en comporte aussi sur le chemin CHL-ANM8.(photo A. Arcà - GRCM 1995)
anm8_2.jpg



Ces gravures sont sur des roches sans ou avec peu de cupules. Elles se trouvent à moins d'une centaine de kilomètres, à travers les cols des Alpes en Piémont. Il y a probalement, des parentées fortes entre ces dessins et ceux qui les ont réalisés, ainsi qu'une identité culturelle.




Il existe aussi quelques personnages en forme de croix et d'autres en forme en P et en archers, un peu similaires dans le Haut Languedoc dans le massif du Caroux
Art schematique massif du caroux 1
Art schematique massif du caroux 2

Dans ce massif du Sud de la France, on trouve de très nombreuses pierres à cupules, il y a aussi des pierres à empreintes de pieds en grand nombre similaires à celles de Maurienne.
On peut parler d'un art cruciforme, et il a peut être un lien quelconque entre les deux sites malgré la grande distance. Il est à remarquer ques ces pieds sont orientés vers l'ouest d'après l'auteur des descriptions.
Dans le second document on voit des exemples d'outils qui ont pu être utilisés pour tracer les croix et d'autres peut être les cupules.


caroux.jpg

Retour au sommaire

Mon avis sur cette pierre

Voici mon sentiment actuel sur l'utilisation de cette pierre à cupules, il pourra évoluer selon les résultats des analyses de la situation.
Je pense que cette pierre a pu servir à un moment de repére agricole temporel annuel en fonction de la position du soleil et des astres. Un peu comme nos anciens cadrans solaire, mais pour diviser l'année au lieu du jour. Voici la façon possible de l'utiliser, la pierre est orienté parallèlement Nord-Sud, l'observant se plaçait derriére, donc dos à l'Ouest, il suivait l'alignement devant marquer juste devant lui par deux petites pierres plates entérées. Cet alignement pointe en direction du Pic de la Balme au loin en plein Est. En fonction du coucher du soleil à droite, en face ou à gauche du Pic il pouvait savoir si l'équinoxe de primptemps était là. Et pour plus de précision après se coucher par beau temps il pouvait en observant l'apparition des pleiades, que c'était bien la bonne date. Ainsi il pouvait annoncer à son clan le début, ou la fin, de la bonne saison.

Outils en ligne pour le calcul des positions du soleil.


Il est à signaler aussi que les couchés des solstices d'hiver et d'été ont aussi des allignements remarcables. Le couché du solstice d'hiver est en effet aligné sur la vallée de Belville et le couché du solstice d'été aligné sur la ville actuelle de Moutier qui n'exitait pas mais qui marque les croisemenets de deux vallées. Cette position particulierement remarcable de cette pierre devait lui conférer une certaine importance.

Tout cela reste à confirmer par des observations sur place, aux équinoxes et solstices. Tout en sachant que de de nos jours des arbres ont poussés qui genent les observations.

Autres pierres répondant à cette hypothèse (point d'observation des équinoxes avec point de visé à l'Est)

Pierre aux Immolés

Pramin, 1942 Vollèges, Suisse

Pierre Val d'Herens Valais Suisse

Il lastrone di Crô da Lairi à un masso altare situato sulla sinistra orografica del Chisone Italie.


peira6A


Cette pierre gravée italienne du Piémont comporte une croix alignée sur les points cardinaux et des signes alignées sur le solstice d'hivers, elle répond aussi aux critères de notre théorie d'alignement sur les équinoxes. Elle est explicitement utilisée pour des repères solaires et est pointée vers un paysage ouvert à l'Est
San Germano Chisone (TO) : “Peira Eicrita”


Pierre à cupules de Suisse crête des Barmes à Saint Léonard en Valais
unige_32437_attachment01_Page_44.jpg



Sur ce plan on distingue en haut de chaque coté deux amas de cupules, celle de gauche est orienté vers l'Est, celle de droite moins nettement mais un peu aussi, reste à savoir si des points de visés leur correspondent ?

Autres pierres ne répondant pas complètement ou plus dificilement à cette hypothèse (point d'observation probablement inversé point de visé à l'Ouest)

Pierres à Cupules en pays de Gex, il faudrait vérifier sur place, mais le point de visé à l'Est est au dessus et pas au loin ?

Pierre à cupules dite Pierre de Chantelouve à Lanslevillard, il faudrait vérifier sur place, mais le point de visé à l'Est ne semble pas possible ?

La Pierre aux Pieds, il faudrait vérifier sur place, mais le point de visé à l'Est ne semble pas possible ?

Ces pierres sont peut-être orientées pour une visée inversée à l'Ouest, pour le lever du soleil ?

Toutes les pierres à cupules ne sont pas orientées Est ou Ouest, d'autres sont orientées Nord ou Sud ou autres, ce qui ne permet pas de valider cette théorie. Malgré tout il semble que ces pierres marquent un alignement dans beaucoup de cas. Reste à trouver le sens de ces alignements. Information sur Le soleil le jour d'équinoxe de printemps en 2000 av JC.





Création 2016, mis à jour le 02/11/2017