Pierres à cupules, gravures et néolithique de nos montagnes


linearbtablet_custom-b6453cbafe8afe5157c0a1af9ce3a2c7978f232f-s1700-c85.jpg
Tablette Linéaire B avec signe en croix.
(XVe s. – XIIIe s. avant nôtre ère)
Sharon Mollerus/Wikimedia Commons.


Retour au sommaire

Le questionnement sur les croix

Il y a plus de 130 ans en 1883 dans le dictionnaire archéologique du 44 lors de la présentation de la pierre de Mèsnicoul à Piriac sur mer, le chercheur A. Martin évoque son sentiment que les cruciformes présentes en grand nombre sur cette pierre et accompagnées de nombreux autres signes. Pour lui ils sont très certainement pré chrétiens et probablement néolithiques. Les études archéologiques récentes les attribuent plutôt aux XVe ou XVIe siècles. Cette question des croix pré chrétiennes malgré le temps écoulé, et les nombreux débats sur le sujet, reste toujours discutée en France, les exemples ne manquent pas.

De nombreux chercheurs du début du siècle identifiaient ces cruciformes comme néolithique.

  • S. CASSEN: DEATH AND TRANSFIGURATION OF A SIGN – THE CRUCIFORM ON THE NEOLITHIC STELES OF WESTERN FRANCE.

  • Les Gravures cruciformes sur les Monuments préhistoriques - Persée.

  • Scheibenkreuze.

  • L'art chrétien, son développement iconographique des origines à nos jours.

  • Que pouvaient bien signifier pour les hommes des croix à des époques antérieures au christianisme ? La signification la plus répandue correspond aux signes solaires représentée par une croix égale. Une autre signification acceptée actuellement, pour les cruciformes sur rochers, est la représentation anthropomorphe. Ce signe serait une évolution très particulière de l'orant ce personnage anthropomorphe souvent représenté par des trais avec deux bras, deux jambes, avec ou sans têtes ronde. Cette représentation de l'homme extrêmement simplifiée, apparaît dès le néolithique ancien. L’anthropomorphe cruciforme ne serait dès lors qu'une forme encore plus simplifiée de ce signe, où seul persiste les bras et un trait vertical pour le corps et les jambes réunis en un trait et sans figuration détaillée de la tête, le tout formant un simple cruciforme.

    La croix est peu présente au début de la chrétientée, le premier signe à se répendre est le chrisme formé de 6 branches fines avec des lettres grecs, se signe se répend au IVeme siècle sous l'Empereur Constantin. D’après la légende, le chrisme est le signe que portait l’étendard (labarum) de Constantin Ier, premier empereur chrétien, quand il marcha contre son rival Maxence et le battit à la bataille du pont Milvius en 312. Par la suite, Constantin déclara qu’il avait eu un songe où il avait vu ce signe accompagné du message : « Sous ce signe tu vaincras » (In hoc signo uinces en latin), qui deviendra le sigle IHS. On est pas certain historiquement que le Christ soit mort sur un poteau en forme de croix, il existe d'autres interprétations.

    Les premiers chrétiens dans diférentes régions commencent à adopter des croix en les empreintant au début aux symboles pains plus anciens quand leur sens et usage est proche, le taw par les coptes, la svasticas dans certains cas, la croix grec, la croix assyrienne, et la croix latine, elles resterons d'ailleurs pour certaines des marqueurs forts de différentes tendances religieuses. Il semble que le rapport fort entre croix et pierre tombale ou vase funéraire soit très ancien, on le retrouve sur des vases ou plats depuis au moin le IVeme millénaire.

    grata
    Portrait de « Grata » en orante. Rome, catacombe de la Vigna Massiiiio, milieu du IV ème siècle. Wilpert, Pitture. page 204. L'orante représenterait l'âme du défunt.

    Les croix latines et grecs utilisées par les chrétiens ne se répendent qu'à partir du VIeme siècle et surtout après l'an mille. Les formes particulières de croix deviennent des marqueurs forts des territoires et dérivent de motifs souvent préchrétiens. La croix patée est surtout utilisée chez les Goth et Wisigoth.

    croix_mortillet3
    Pommeau d'un poignard en bronze de Feisson-sous-Briançon Savoie France.

    gap
    Pommeau d'un poignard en bronze de Taburies en Avaçons,
    (Musée de Gap) France.


    drome
    Pommeau d'un poignard en bronze de Loriol (Drome),
    (Musée Carnavalet) France.


    montagny
    Pommeau d'un poignard en bronze
    de Montagny le haut France, et Sierre (Vallais) Suisse.


    louviere
    Collier à cruciforme,
    Louviere France.


    13800
    A CRETAN SHRINE: RESTORED BY SIR ARTHUR EVANS.

    croix_mortillet4 500417_namnetes-statere-lhippophore-croix-ttb-electrum-delestre-manque-avers
    Monnaies gauloises France.

    Des pièces Gauloise ont mis la croix à l'honneur (signes lunaires et solaires) vers le IIIeme siècle avant J-C.
  • Les images monétaires des peuples gaulois - Tel Archives ouvertes.
  • À propos de la rhétorique des images monétaires des peuples du Centre-Est de la Gaule.
  • http://www.wikimoneda.com/croix.php



  • SavMusC-0017.jpg
    Saverne, Collège Poincaré, stèle de Maiorus
    six rosaces à croix centrale, I au II eme siècle.

  • Symbolism on Celtic coins.
  • Old European culture.
  • Irish cross pilars.
  • Guénin G. Comment des mythes Asianiques se retrouvent en Gaule et peuvent expliquer les monnaies Carnutes.

  • 38143bb97f9788faa2ea47a4c6624f85--phoenician-sumerian.jpg
    Croix préchrétiennes.

    stele-detail
    Stèle de Shamsi-Adad V portant une croix, temple de Nabu (dieu de la connaissance et de l'écriture) de Kalhu (aujourd'hui Nimrud), Irak - Assyrie vers 800 av JC.

  • Christian Cruciform Symbols and Magical Charaktère
  • Poteau ou Croix ?
  • Jésus est-il mort sur un poteau ou sur une croix?.
  • La croix : un symbole... oui, chrétien... non!.
  • What is the Origin of the Cross as a 'Christian' Symbol?
  • The Cross before Constantine: The Early Life of a Christian Symbol - Bruce W. Longenecker.
  • BPt7381471600551Cruciform figurines – Chalcolithic period (3900-2500 BC) Chypre.

    idolistavromorfiGrecia.jpg
    Cruciform figurines - Grece

    img17
    Afghanistan, âge du bronze daté entre 2000 et 1500 avant notre ère.

    cervi.jpg
    Porto Badisco (Otranto, Lecce), grotta dei Cervi, Italie.

    disco_solar
    Ensayo sobre los motivos de discos solares en los petroglifos gallego atlánticos.
    Por R. SOBRINO LORENZO-RUZA.

    309805_627470_1000_1000_inner
    Figurine en forme de croix 4500-3200 av JC,
    Musée Benaki Grêce.


    c21589ed551c0f304b88155a0754b228
    Croix de la déesse, culture Trypillian, IV siècle av. J.C. Berezivka, Ukraine (Pinterest).


    image001

    Croix en haut à droite sur cette plaque du dieu solaire romain Sol Invicto Deo - Mithra.


    08-513205

    1ère moitié du 1er millénaire avant J.C. Tombe 22 Collecteur Ernest Chantre, fouille 1881 nécropole de Koban. Photo (C) RMN-Grand Palais (musée d'Archéologie nationale) / Thierry Le Mage.


    68349_SH038285_001

    Epoque Chalcolithique IVe millénaire avant notre ère Chypre © 2002 Musée du Louvre / Christian Larrieu.


    STELE-CATHARE

    L’homme de Belflou (Aude) - Les stèles discoïdales du Lauragais.


  • Les croix cathares.

  • Contribution à l'étude des stèles discoïdales du Languedoc - Pierre Ucla.

  • 051114-kilturra-cross-001.jpg
    Kilturra Ireland, The cross-inscribed pillar is a short stone with a rounded head upon which is incised a cross-in-circle design which has an unusual composition. Four evenly spaced linear incisions, reminiscent of ogham.


    Depuis cette époque les méthodes de recherches ont continuées et bien évoluées, mais le débat entre croix et cruciformes, est toujours aussi intense et non tranché. Ce que l'on sait sur les cravuress c'est qu'il y a plusieurs méthodes : piquetée, rainurée en V ou en U ou encore linéaire, ces méthodes peuvent se cotoyer sur les différentes zones de gravures, et être réalizées à différentes époques. Chaqu'une suivant les symboles utilisés peut marquée une époque représenttée par des types de motifs et des types de gravures, ces différentiations ne sont pas simples mais apportent beaucoup dans la connaissance de leurs auteurs. Les dessins eux mêmes sont des marqueurs de civilisations et de territoires, il peuvent couvrir des zones étentues, et en même temps être marqueur de territoires symboliques biens marqués géographiquement et dans le temps. Ils sont comme les poteries, bijoux, méthodes de taille, ... des marqueurs ethnique larges. L'anthropomorphe est parmi ces signes schématiques un des plus variant et significatif, ce symbole est un marqueur fort et signifiant dont les variantes géographiques et temporelles sont fortes et bien marquées.

  • Le figure antropomorfe preistoriche della Pera dij Cros in Valchiusella e dell'arco alpino occidentale: metodi di rilevamento e considerazioni stilistiche.

  • Les anthropomorphes se symbolisent plus particulierement à partir du mésolithique, ou des formes particulieres comme les arboriformes sont maintenant identifiés comme anthropomorphes. Ces symboliques extrêmes, seront moins marquées ensuite au néolithique et plus identifiables, mais avec des variations fortes et marquées géographiquement et territorialement. Les anthropomorphes cruciformes sont probablement un de ces symboles, qui a marqué une zone et une époque. Avant la chrétienté les croix les plus utilisées sont les croix solaires (croix dites grecs), les croix dites latines sont beaucoup moins courantes. La forme en croix évoque l'homme naturellement et se retrouve dans plusieurs cultures anciennes, la croix ansée ou Ankh qui signifie la vie éternelle chez les égyptiens, ou les statuettes cruciformes des Cyclades et de Chypre, comme les monnaies gauloises à croix en sont de bons exemples. Sa proximité de forme avec la croix chrétienne, elle même un nouveau symbole fort de civilisation qui a persisté dans le temps, a masqué et brouillé longtemps son identification. Ce signe ancestral a probablement facilité l'implantation de ce nouveau message sur nos territoires friands de symboles, il a aussi protégé ces anciens symboles en les assimilants à ce symbole nouveau au point qu'ils ne soient plus reconnus jusqu'à nos jours.

    79672505_p
    Sceaux de Sumer.

  • Le signe de la croix avant le christianisme, Gabriel de Mortillet 1866
  • Selon le livre intitulé Babylon Mystery Religion page 50, la croix tire son origine de rite pré Chrétiens.
  • Seymour the cross in tradition history and art page 22 à 26, la croix tire son origine de rite pré Chrétiens.
  • A History of Ancient Christianity and Sacred Art in Italy Charles I. Hemans, 1866.
  • La Croix Celtique.
  • La métamorphose des motifs.
  • Macedonian era prior to the emergence of Christianity.
  • NASA Adds to Evidence of Mysterious Ancient Earthworks.
  • Comment des mythes Asianiques se retrouvent en Gaule et peuvent expliquer les monnaies Carnutes.
  • Écriture chamanique I - la croix (en Macédoine) Scrierea șamanică I - crucea.
  • Croix dans l'art rupestre de l'Arménie (en Cyrilic).
  • SUN DISC TO CRUCIFIX.
  • Cara a cara con un lar vial.
  • Le religion solaire dans l'empire romain - P. Hochart.
  • LES BERGERS D´ARKHO ou LES MONOGRAMMES : CHRISME et IHS, (suivre les flèches en bas de page en forme de poissons pour passer vers les autres pages).
  • Les chrismes avant le Christ.
  • Dans les gravures rupestres arméniennes, il existe des types de croix qui symbolisent la vie (croix ailée) et la mort (croix directe, sans ailes).


    img-25.jpg
    Symboles dans les images monétaires des peuples du Centre-Est de la Gaule.

    croix_piece_grec225
    Monnaie Grec 225-217 av JC, Apulia, Luceria. Quincunx.
    croix_piece_grec380
    Monnaie Grec, Etruria, Populonia 380 av JC.

    320px-06_Kungagraven_Kivik_(16).JPG
    Croix solaire Âge du bronze tombe royale de Kivik (1350 av. J.-C.).


  • La Roue Solaire | Symboles Païens et Inscriptions Runiques.

  • pob_fig005a.jpg

    bulgaria_thracian_0001.jpgStèles solaires Thrace.

    laticastog.jpgStèles solaires croates.

    5693316.jpg
    Orphé crucifié époque Grec.


    Ixion-rollin.jpg
    Le dieu étrusque et grec Ixion est souvent représenté crucifié sur une roue solaire 330 av JC.


    disque_solaire.jpg
    Disque solaire 1200 av JC.


    2_Irish_gold_Coggalbeg_Hoard_1.jpg
    Gold Coggalbeg Hoard National Museum of Ireland.

  • Solar Jewelry - Mary Cahill.

  • Orpheos Bakkikos – The Missing Cross.

  • 1997-3433.jpg
    Figurine en bronze d'un dieu à Hazor Israel Âge du Bronze tardif, 15ème-13ème siècle BCE.

    ripostiglio_di_oggetti.jpg
    Ripostiglio di Oggetti Bronze Italie 800 av JC.


    epingle-bronze-europe
    Épingle à tête en rouelle à motif cruciforme. Age du bronze.

    Conthey.jpg
    Mobilier funéraire de bronze d'une tombe féminine : épingle à disque et croix, longueur de l'épingle 20 cm. Bronze ancien, Conthey. In Le Valais avant l'histoire, Catalogue d'exposition, Sion: Musées cantonaux, 1986, Suisse.


    330px-Radanhaenger-edited
    Pendentifs datant de la seconde moitié du IIe millénaire avant notre ère, conservés à Zürich au Musée National Suisse.

    epingle-cruciforme.jpg
    Musée de Minerve épingle cruciforme du Bronze Ancien, découverte au dolmen 1 des Lacs (Minerve).

    autel_solaire_Chine.jpg
    Autel dédié au culte du soleil en Chine
    en forme de croix solaire -3000 av JC.

    Thrace.jpg
    Cruciform προμετωπίδιον (prometopidion) from Ancient Thrace - Ve siècle av. J.-C.

    tripolye74.jpg
    Scherbanevka, Ukraine, 4300 BC,
    National Museum of the History of Ukraine.

    Croix-Carnac.jpg
    Croix de la Montagne de la Justice, route d’Auray à Carnac.

    12ddbd2cc071de7c80bdb5df3386f4ad.jpg
    Celtic ring, France, 4-5 c. BC - Metropolitan Museum of Art.

    tara-scotia.jpg
    Croix et Spirales solaires préhistoriques gravées sur des pierres sépulcrales à Tara, capitale de l'ancienne Écosse ou Erin, d'après Coffey (C.N.G. Figures 34, 36.) Décrit dans Chaprs. XIX et XX.


    bactriane.jpg
    Sceaux (IIIe millénaire av. J.C.) à motif géométrique en bronze, Bactriane.


    bactriane2.jpg
    Sceaux (IIIe millénaire av. J.C.) à motif géométrique en bronze, Bactriane.


    bactriane2.jpg
    Objets de Toilette (IIIe millénaire av. J.C.) épingle à khôl surmontée de la croix maltaise en bronze (IIIe millénaire av. J.C.), Bactriane.


    Retour au sommaire

    Céramiques et vaisselles cruciformes

    Les vaisselles comportant des cruciformes au fond, sous le pied, ou sur le corps existe depuis environ 6500 Av J.C. et on en retrouve jusqu'au moyen-age. C'est probablement un signe de protection, que l'on retrouve aussi souvent en contexte funéraire. On le retrouvera dans toute l'Europe, mais aussi en orient, jusqu'en Chine. Cela mériterait une étude approfondie.

  • La Croix : ses origines et sa signification.

  • croix_villnova_mortillet1
    croix_villnova_mortillet2
    croix_villnova_mortillet3
    Chapeaux d'urnes et urnes cinéraires des débuts de l'age du fer de Villanova Italie vers 1000 av JC, leurs dessins connaissent déjá des croix, les motifs des couvercles font penser aux cupules et cercles de cupules, sur les vases il y a des petits personnages.

    12-Il-piede-della-Coppa-della-Grotta-dei-Ciclamini-con-la-Rosa-Camuna.-768x616
    Pied de coupe de forme cruciforme trouvée dans la Grotta dei Ciclami en Italie extrait du livre libro “Preistoria del Caput Adriae 1984". Le fond de la coupe comporte également une croix.

    Coupe-croix-grecque
    Coupe à décor de croix – Zagros Iran ancien.

    r4a
    Tal Bakun Fars - 4e millénaire avant JC - Musée national de Téhéran Iran.

    199b5147664269f344a48bf3a071b8c6--louvre-middle-east
    Suse Iran (V-II millénaire avant JC).

    44344_SH004634.001
    Coupe à décor géométrique et croix Iran (V-II millénaire avant JC).

    amforacucruci2


    GROTTE_de_RANC_POINTU
    GROTTE de RANC POINTU Bronze final III, France.
    Coupelle carénée à pied avec croix tracée à l'ébauchoir.

    Bampur.jpg
    A Bampur terracotta bowl painted with geometrical design, 3rd millennium B.C.

    b2553.jpg
    Vase Gansu Yangshao, ca. 2500 BC Chine.

    capaccucruce2Cucuteni
    Civilisation de Cucuteni.

    disc-cu-svastica2.jpg
    Plat rituel du cinquième millénaire (musée d'Olympie), Grèce.
    Svastika cantonée.






    182_AbbTeaser_1000_510.jpg
    Vase avec motif cruciforme sous le fond de 5500-5000 av. J-C. Le lieu de sépulture a été découvert entre 2010 et 2011 dans la mine à ciel ouvert de Garzweiler et mis à jour. Il y avait au moins 33 tombes. Dans de tels vases en céramique, de la nourriture était donnée aux morts.

    ejo-en-incisiones-ceramicas-de-Cogotas-y-Caucaso.jpg
    Tejo en incisiones ceramicas de Cogotas dessin de F. Wattemberg, céramique funéraire celtibère avec une croix sous le fond, Espagne.

    17-0.jpg
    Vase campaniforme avec motif cruciforme sous le fond.

    vase_campaniforme_Ciempozuelos.jpg
    Vase campaniforme de type Ciempozuelos dessin du fond avec une croix, Espagne.

    bourget1.jpg
    Vaisselles à dessin cruciforme des palafittes du lac du Bourget Savoie France.

    bourget2.jpg
    Autres vaisselle à dessin cruciforme des palafittes du lac du Bourget Savoie France.
    Sur le même site beaucoup de fonds de vases portent une croix qui fut gravée avec un instrument métallique, lorsque la terre était sèche et que l'on allait les porter à la cuisson, cette croix est fruste et maladroite, à côté des fins dessins qui ornent d'ordinaire la panse, le col ou l'intérieur des vases.


    angles.jpg
    Vaisselle de sépulture de la nécropole d'Anglès VII siecle avant J-C (La Selva, Gérone, Espagne).

    Tripolian_Pottery_Giant-settlements.jpg
    Tripolian Pottery of the Giant-settlements: Characteristics and Typology, 4000-3500 BC - Ukraine.

    cq5dam.web.1280.1280.jpg
    Urne en forme de cabane, âge du Fer de l’Étrurie et du Latium (IXe-VIIIe siècle av. J.-C.).

    Retour au sommaire

    Sous le signe du ankh et du taw

    La croix ansée (anhk) signifie la vie la résurrection pour les égyptiens. D’Alviella soutient qu’elle est devenue à partir de l'Égypte, un signe magique ou propitiatoire qui s'est étendu aux Phéniciens et au monde Sémitique entier.

    Cette symbolique se répandra de l'Iran jusqu’en Sardaigne, le long des rivages de l'Afrique, en Phrygie, en Palestine et en Mésopotamie. Peut-être en s'appuyant sur des croyances ancestrales, le signe en T se retrouve par exemple peut-être dans la forme des stèles du temple de GÖBEKLI TEPE..

  • Taw sur Wikipedia.

  • In the 13th century, the distinctive emblem of the “tau” has served as a trademark of Franciscan identity.

  • LA CROIX, signe de mort et de vie.

  • LA CROIX D'AGADÈS J.R.D. DRONE.

  • Un autre signe égyptien fait référence à la vie et à la résurection, c'est le noeud d'Isis, et si on le regarde attentivement, comme pour l'Ankh, ils font tout deux penser fortement à des formes antropomorphes, que l'on retrouvera aussi dans les signes de Tanit. Il existe une représentation du signe Ankh avec des bras dans un temple de Thèbe.

    La lettre tau tire son origine de la l'alphabet phénicien. Celle-ci provient probabement de l'alphabet protosinaïtique, une écriture utilisée dans le Sinaï il y a plus de 3 500 ans, elle-même probablement dérivée de certains hiéroglyphes égyptiens La lettre correspondante de l'alphabet sudarabique est ta, ta, correspondant à la lettre ተ, tä, de l'alphasyllabaire guèze. Dans les alphabets sémitiques, la lettre phénicienne se retrouve dans le grec, l'étrusque, et le berbère ⵜ. Dans les alphabets grecs archaïques, la graphie du tau reprend celle de l'alphabet phénicien et, de façon générale, diffère peu suivant les dialectes grecs, les variations portant sur la position et l'inclinaison de la barre horizontale ; on trouve ainsi Greek Tau classical.svg, Greek Tau 02.svg, Greek Tau 03.svg et Greek Tau 04.svg.

    Les Grecs l’ont rendu anthropomorphique afin de reproduire les caractéristiques de leur déesse de la vie - Aphrodite, Harmonie, Artémis d'Ephèse etc. (voir fig. 13) (D’Alviella, op. cit., p. 326)." Cela n'est pas sans rappeller le culte de la deesse mère.

    La croix Tau était le symbole de la déesse carthaginoise Tanit, du dieu romain Mithra et du dieu grec Attis. Dans la mythologie nordique, le marteau de Thor est vu aussi comme une croix de Tau. Le taureau en tant que signe astrologique du Taureau tire son nom du Tau et du Ru.

    La Croix Tau a été évoquée dans le livre de l'Ancien Testament d'Ézéchiel. Taw est la dernière lettre de l'alphabet hébreu. Taw est un signe, une lettre à l'origine de nombreux autres mots liés au Cantique des Cantiques qui ont des sens partituliers.

  • Du signe du taw au signe de la croix.

  • DES HIEROGLYPHES A LA CROIX: CE QUE LE PASSE PHARAONIQUE A LEGUE AU CHRISTIANISME.

  • Ézéchiel a vécu au début du VIe siècle av. J.-C., à l'époque où le royaume de Juda fut conquis par Nabuchodonosor II, roi de Babylone (597 av. J.-C.).

    Ézéchiel (9, 4-6) : « Le Seigneur lui dit : “Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem ; fais un taw sur le front des hommes qui gémissent et se plaignent à cause de toutes les abominations qui se commettent au milieu d’elle.” Puis je l’entendis dire aux autres : “Passez dans la ville à sa suite et frappez ; que vos yeux soient sans compassion et vous sans pitié. Vieillards, jeunes hommes et jeunes filles, enfants et femmes, vous les tuerez jusqu’à l’extermination ; mais ne vous approchez de personne qui portera le taw.”»

    Le christianisme en se dévelopant a repris certains symboles croyances et pratiques antérieurs à son compte en les adaptants à ses préceptes. Le symbolisme du Tau a été utilisé comme la première croix des disciples du Christ, certains chrétiens d'Orient ont adopté le Tau comme symbole de leur croyance religieuse. On retouve ces mélanges symboliques dans presque toutes les premières croix, croix celtique faisant référence à la croix solaire, ... Des signes qui faisaient sens pour ces populations et facilitaient l'adoption et la compréhension des nouvelles croyances. Dans le même temps des oppositions et résistances aux nouveaux cultes, des persistances parallèles, des sorcelleries, des cosmologies, ont maintenus en les adaptants d'anciens cultes et symboles.

    Un ancienne prophetie égyptienne aurait annoncé que les cultes egyptiens s'effaceraient le jour ou serait subitement exalté le signe hieroglyphique designant la «Vie» et ce signe est ainsi repris comme prèmières croix coptes.

  • Il simbolo del “Capovolto” e il suo collegamento con Baal Adad.

  • Les croix de crozant.

  • Tau_Cross_Tory_Island.jpgTau Cross Tory Island Ireland
    .
    stele_est.jpgStèles funéraires dans l'Est de l'Europe.
    .
    Madonna_dell_Ecova.jpg
    Lungo la strada che da Mompantero va a Chiamberlando si trova la chiesa seicentesca della Madonna dell’Ecova, Italie.


    coptic-cross-on-the-porphyry-sarcophagus-traditionally-associated-with-constantine-the-great-in-the-atrium-of-hagia-eirene-church
    Signe chrétien dans un signe egyptien
    sur un tombeau copte.


    Retour au sommaire

    Les croix dans les premières écritures

    Une des pistes de recherche porte sur une protoécriture, la pictographie, proche d'un language symbolique, indépendant des langues parlées, qui auraient eu une signification sous forme de signe gravés ou peints pendant le néolithique et l'age du bronze, reposant sur un substrat plus ancien. Les cupules et gravures anthropomorphes en auraient fait parti. Ce n'est qu'une hypothèse mais elle mérite d'être explorée malgré sa complexité apparente. Dans nôtre monde où icones et tags remplace de plus en plus le language écrit, on comprend mieux l'intéret que pouvait avoir ces signes pour nos ancêtres qui devaient pouvoir communiquer entre eux, sans être présent, et avec les esprits dans un monde en cours de mutation ideologique. Le sens de ces conceptes ont disparrus avec le temps, seul les signes gravés ou peints dans des abris éléments plus durables ont résistés à l'usure du temps, et c'est avec ces bribes d'éléments très partiels que nous devons essayer d'interpréter leur sens. Avant l'invention des lettres et des idéogrammes, nos ancêtres ont utilisés pendant des siècles voir des millénaires des solutions mémorielles et de transmitions d'informations primitives entre individus, que je qualifierai, d'iconogrammes, de pictogrammes et de symbologrammes. Ce ne sont pas des mots, ce ne sont que des idées qui sont échangés. Ici sont des hommes, nous sommes nombreux, nous sommes d'habiles chasseurs, nous sommes très fort, c'est nôtre territoire de chasse, les esprits de nos ancêtres nous protèges, ... D'autres signes à usage interne au groupe, ou réservés à des initiés, sont plus symboliques, ils s'adressen aux esprits et sont bien plus complexes à interpréter. La signalisation de l'époque pour limiter les mauvaises rencontres et avertir l'autre (pictogrammes) ou interpeler l'esprit par des symboles.. D'autres signes sont à usage interne au clan, pour laisser des traces ou des souvenirs à usage interne (symbologrammes) ou pour signifier des étapes de vie. C'est ce genre de pistes entre autres que l'on peut essayer d'explorer. Les hommes n'ont pas attendu l'écriture pour se laisser des messages.

  • Repenser l’écriture. Pour une grammatologie intégrationnelle.
  • Art rupestre base de l'écriture de nôtre planète, Dusko Aleksovski.
  • Inscriptions linéaire A.
  • Les signes sémiotiques éléments principaux de la communication préhistorique.
  • Sémantique et sémiotique des arts préhistoriques, Dusko Aleksovski.
  • DE LA CONSTRUCTION DU SENS SANS LE TRUCHEMENT DU LANGUAGE.
  • De l'invention de l'écriture à la lecture d'Uruk au cerveau humain.
  • Archeologia, dibattito sulla scrittura nuragica.
  • Écriture chamanique I - la croix (en roumain).
  • Locuri bizare din Romania: Piatra cu scriere ciudata din Buzau (en roumain).
  • Misterul scrierii de pe o lespede din munţii Buzăului: de când datează piatra Citeste mai mult: adev.ro/o5i3kf (en roumain).
  • Mallet Auguste. Contribution à l'étude des pétroglyphes et de leur signification dans la région des Grès de Fontainebleau. In: Bulletin de la Société préhistorique de France, tome 7, n°8, 1910. pp. 420-440.
  • Georges Lasserre : L’écriture préhistorique - 1939.
  • Les Creuetes: senyals del passat en els nostres montes GIMENO.
  • Neolithic Tordos - Vinca Cultur 5000 B.C., Comparitive researching of ancient runic (ROVÁS) letters in the world.
  • Boutet Oghamic Writing System.
  • Le Croci del Tinelli, Italie.
  • Ponente Varazzino » Varazze. Pomeriggio culturale dedicato alle incisioni rupestri sul monte Beigua, Italie.
  • Anati, Des origines de l’écriture.
  • Rovásírás FORDÍTÁSOK Comparison-between-sign-systems.
  • Le caractère de marque de référence " ※ ".
  • Le caractère obèle " † ".
  • Adrian Frutiger l’homme et ses signes.
  • La Théorie Sensorielle | L’écriture et le système gustatif.
  • The tablets of Tǎrtǎria. An enigma ? A reconsideration and further perspectives - Sorin Paliga.
  • Old European Script.
  • La proto écriture symbolique

    Bien avant les hiéroglyphes, le cunéiformes et les écritures alphabetiques, une autre forme de communication a existé, dès le néolitique et même probablement un peu avant, la proto écriture symbolique. Ce n'est pas basé sur une langue, mais uniquement sur des conceptes de pensée, un outils de communication pour communiquer avec des êtres qui ne parlent pas, les ancêtres et les dieux. Ces signes servent à protéger, à optenir des aides, à changer le futur. Ce type de communication c'est étentut à toute la planête et a persisté jusqu'à nos jours pour bien d'autres usages aussi. Pour les peuples sans écriture le symbolisme est un moyen supérieur pour transmettre des conceptes et de et pour communiquer avec les dieux et les esprits par la magie du dessin et du sens caché.

  • L'invention de l'écriture - Pour la Science.
  • Les signes "à valeur ajoutée" dans l’expression graphique schématique du Néolithique - Philippe Hameau.
  • La migration des symboles (1891)L'EXPANSION DE LAGASH AU TEMPS D'ENTEMENA - Masoniclib.
  • La Roue Solaire | Symboles Païens et Inscriptions Runiques.


  • tableau-signes3-1024x679.jpg
    Les écritures cunéiformes à partir de 3100 BC.

    .jpg
    Ecriture proto Elamite en Iran.

    LBLT
    Signes proto-sinaïtiques vers 1700 BC.

    iklaina-tablet-24921474
    Trace d'écriture européenne, tablette mycénienne du XV-XIVème siècle avant JC.

    linearbtablet_custom-b6453cbafe8afe5157c0a1af9ce3a2c7978f232f-s1700-c85.jpg
    Tablette Linéaire B avec signe en croix.
    (XVe s. – XIIIe s. avant nôtre ère)
    Sharon Mollerus/Wikimedia Commons.


    220px-NAMA_Alphabet_grecAlphabet grec

    img-2-small480.jpgEcriture lybique.

    img-3.pngEcriture lybique et antropomorphe.



    Le Nsibidi est un système pictographique et idéographique découvert au Nigeria, dont les racines remonteraient avant le IXeme siècle avec un certain nombre de pictogramme cruciformes et antropomorphes.
    esoterisme.jpg
    Quelques exemples de pictogrammes cruciformes Nsibidi révélés par Elphinstone Dayrell en 1911.


    Retour au sommaire

    Les symboles cruciformes celtes et gallo-romains

    potin6
    GAULE Eburones, bronze, fin du 1er s. av. J.-C., BELGIQUE.
    potin8
    Hémiobole au coléoptère, vers 465-460 avant J-C, Marseille, France.
    Carnutes
    Carnutes (région de Chartres) (2e moitié du 1er siècle av. J-C). Bronze à l'aigle et à l'aiglon.
    potin13
    Gaulois Aulerques Éburovices.

    Volques_Tectosages
    Monnaies à croix. Production et circulation monétaire dans le Sud-Ouest de la Gaule à l'âge du Fer (IIIe - Ier s. B.C.)

    Oboles_a_la_croix
    Un ensemble d’oboles à la croix, Bouriège (Aude, France) Guy Rancoule IIe s. / début du 1er s. av. J.C.

    Era_peyro_blanco
    Entre la route de l'Isle en Dodon & le village d'Agassac en Comminge, sur le chemin qui va de cette route au village, au lieu dit de la Pierre Blanche, au pied d'une croix de bois, était conservée une stèle de marbre blanc de Saint-Béat (maintenant en mairie), connue sous le nom d'éra peyro blanco.

    venus10
    Vénus à gaine.






    Arvernes
    Statère d'or, Gaule celtique, Arvernes, France.
    potin3
    Potin, Celtique Suessions Svastika, Belgique.
    potin5
    Potin, Celtique Suessions Svastika, Belgique, on distingue bien les 4 points.
    potin7p
    Potin Celtique au swastika sinistrogyre, Bituriges Cubes, Ier siècle avant J.-C., France.
    potin10
    Potin vers 80 - 50 avant J-C, DUROCASSES (région de Dreux), France.
    potin12
    Potin vers 80 - 50 avant J-C, DUROCASSES (région de Dreux), France.
    potin14
    Quinaire à la croisette.
    cimetiere3saints-32
    Cimetiere gallo-romain des 3 saints à Walscheid
    dans les Vosges, stèle gravée d'une roue solaire.



    Retour au sommaire

    Les symboles paléochrétiens du haut moyen-âge

    A l'époque mérovingienne et franc entre les IVeme et VIIIeme siècle des signes antropomorphes persistent au milieu des premiers signes chrétiens cruciformes. Dont certains puisent leur inspiration au début dans les signes solaires ou propriatoires antérieurs. Les comparaisons avec les monaies gauloises antérieures montre les reprises de motifs antérieures au christianisme, de motifs qui seront pourtant repris régulièrement par la suite sur les monnaies chrétiennes notamment espagnoles, comme la croix solaire à 4 points ou les croix solaires bouletées.

    denier4
    PARIS (PARISIUS) Denier au swastika et à la croix ancrée, France.
    denier3
    Denier de la région parisienne VII ou VIIIeme S., France.
    Quentovic
    MEROVINGIENS, AR denier, début du VIIIeme s., Vic-en-Ponthieu (Quentovic), France.
    Vic-en-Ponthieu
    Triens, Monétaire ANGLVS, 625-635, Avers: VICVS, Vic-en-Ponthieu (Quentovic), France.
    croix_monnnaie
    Denier mérovingien VIIIeme siècle, France.
    Bourges
    Denier, Bourges, France.
    denier1
    Mérovingien, Parisius, Denier à la croix ancrée, Début du VIIIème siècle, Paris, France.
    denier2
    Royaume mérovingien, denier au nom de Childebert, VIeme ou VIIeme siècle, France.
    denier5
    Royaume mérovingien, denier, France.
    denier7
    Denier MELDVS au swastika, début du VIIIe siècle, France.

  • La croix, symbole chrétien sur les monnaies franques, carolingiennes ...
  • Colloque | Matrice et signum. La croix dans la culture médiévale occidentale.


  • Limoges
    MEROVINGIENS, AR denier, vers 670-750, Trésor de Bais, Limoges, France.
    Neustrie
    Neustrie Denier mérovingien à la croix ancrée VIIIeme s., France.
    denier_reims
    Denier anonyme à la bannière ou au vexillum, fin du VIIème siècle, Reims, France.
    eure
    Denier en argent trouvé dans l'Eure, France.
    642fd0d0-e70f-11e6-91f0-61adfbb7e1ef
    Paris (Parisius) - Denier mérovingien à la croix ancrée - Argent, France.
    denier6
    MEROVINGIENS, AV tremissis, fin du 6e ou début du 7e s., France.
    AUDUN-LE-TICHE
    La croix pattée de la nécropole mérovingienne d'Audun-le-Tiche.

    


    Création 2016, mis à jour le 02/01/2019